Notre métier de vigneron

La vigne, premier coeur de métier

Le soin de la vigne est notre activité principale. Tout au long de l’année, nous travaillons dans nos rangs afin de produire le meilleur raisin. De la taille des ceps jusqu’aux vendanges, des étapes essentielles au bon développement de la vigne sont réalisées : Tirage des bois, travail des sols, roulage des légumineuses afin de préserver l’humidité des sols, carassonnage, palissage, traitement de la vigne contre les parasites…

Nous travaillons nos sols mécaniquement : aucun pesticide ni herbicide n’est utilisé. Afin de lutter contre les maladies, nous n’utilisons que des produits naturels à base de soufre et de cuivre. 

Contre les insectes ravageurs, nous utilisons des hormones naturelles de confusion sexuelle. Nous rétablissons aussi un équilibre entre faune et flore, ce qui permet de combattre de façon naturelle les invasions indésirables.

Dans nos sols, entre nos rangs, nous plantons des engrais verts pour décompacter les sols et permettre la recolonisation des insectes sur nos terres.

La Vinification

Au domaine, nous produisons plusieurs types de vins :

Fermentation et élevage en cuves inox pour nos vins fruités, comme le Malbec sans soufre, les « Grandes Règes » ou le Sauvignon.

Fermentation en cuves inox et élevage en barriques de 500 litres pour notre cuvée « Voyage d’Oenos »

Fermentation et élevage en barriques de 500 litres pour notre cuvée « Divine Alliance ».

Fermentation et élevage sans soufre depuis deux ans sur nos vins rouges.

 

Une nouvelle méthode de vinification est en cours de création mais… nous ne pouvons pas vous en dire plus pour le moment !

"La véritable sagesse consiste à ne pas s’écarter de la nature, mais à mouler notre conduite sur ses lois et son modèle."

Sénèque

Notre conversion à l'agriculture biologique

Il y a trois ans nous avons pris la décision de nous convertir à l’agriculture biologique. 

Cette démarche est venue de la volonté de respecter les sols et la nature, de protéger nos employés qui travaillent à la vigne et de produire des vins sains, sans résidus de pesticides. 

Nous avons toujours travaillé selon les préceptes de l’agriculture biologique, et aujourd’hui nous souhaitons que notre travail soit reconnu grâce au label. 

L’agriculture biologique agit à la fois sur le soin de la vigne et durant la vinification. 



                                                                            A la vigne 

 

Gestion des maladies cryptogamiques : Afin de protéger notre vigne des maladies tels que le mildiou ou l’oïdium, nous n’utilisons que deux produits naturels : Le cuivre et le soufre. Nous nous efforçons de réduire au maximum le nombre de traitements par an. Ces deux minéraux qui empêchent le développement de ces maladies sur la vigne sont lessivables et demandent une observation accrue des pluies et de l’état de la vigne, afin d’administrer le bon traitement au bon moment et ainsi éviter les traitements superflus. 

Le travail des sols : Nous n’utilisons aucun produit chimique pour le travail de nos sols. Ni pesticide, ni insecticide. Tous nos sols sont travaillés mécaniquement, et nous laissons des parcelles enherbées afin de contribuer à la biodiversité. Nous décidons parfois, selon la richesse du sol et ses besoins, de semer un mélange de semences (féverole, avoine, vesce) afin de lui apporter les nutriments dont il a besoin.

                                                                                       Au chai 
 
 
Au chai, nous utilisons le moins d’intrants possible :  
  • Des levures bio et du soufre. Pour le reste, nous laissons faire la nature et le raisin. 
 

Nous avons également décidé de créer des cuvées sans soufre et des vins natures (sans aucun intrant ni sulfite) afin d’aller plus loin dans notre démarche. 

Quand les raisins sont bons, pourquoi ajouter des artifices ?